Tue09022014

Last update08:44:23 PM GMT


RedditDel.icio.usGet more widgets at VivoCiti.comDiggGoogleHuggReddot@eShiok!LiveFacebookSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponSpurlWistsSimpyNewsvineBlinklistFurlFarkBlogmarksYahooSmarkingNetvouzShadowsRawSugarMa.gnoliaPlugIMSquidooco.mmentsBlogMemesFeedMeLinksBlinkBitsTailranklinkaGoGo
Module is designed by http://www.vivociti.com

Comment écouter et soutenir quelqu'un en 10 minutes ?

  • PDF

img_1188999099235
Un de vos amis, une connaissance, quelqu'un de votre famille semble aller mal. Comment faire pour l'aider, le soutenir, lui montrer que vous êtes là sans rajouter à sa peine, mais plutôt en contribuant à l'alléger un peu ? Une méthode simple et pourtant très utile en 5 points peut être utilisée, le Questionnaire de l'ELLFE.

Premier point, posez une question : ' que s'est-il passé ? '

Ensuite, taisez-vous pendant 3 minutes et écoutez la réponse. Ne parlez pas pendant ces 3 minutes de manière à laisser la personne exposer son souci. Mais il n'est pas utile de la laisser se noyer plus longtemps dans des détails, car cela ne l'aidera pas plus.

Deuxième point : posez une autre question ' quelle émotion as-tu ressentie ? '

N'hésitez pas, au bout de 3 minutes, à couper la personne qui vous raconte son histoire pour poser cette deuxième question. Car vous entrez au cœur du problème au lieu de la laisser rapporter des événements.

Cette question est importante car nous avons tous tendance à nous projeter, à imaginer quelle émotion nous aurions ressentie à la place de cette personne. Mais elle ne réagit pas comme vous. Elle peut être en colère, paralysée, triste ou effondrée, voire violente… Vous ne pouvez le savoir si vous ne le lui demandez pas. Mettre à jour sa propre émotion peut l'aider à mieux se comprendre et à la laisser sortir. Soyez présent, très attentif à l'autre à ce moment car parler de son émotion la fait venir à la surface.

Troisième point, posez encore une autre question : ' qu'est-ce qui a été le plus difficile pour toi ? '

Cette question peut paraître bizarre à première vue. Prenons l'exemple d'une personne à qui l'on vient d'annoncer qu'elle a un cancer qui nécessite un traitement assez lourd. Vous pouvez penser que poser cette question est indécent et qu'elle a peur de mourir, c'est évident. Mais lorsque vous posez la question, vous pourrez avoir des réponses très différentes : ' j'ai peur de laisser mes enfants seuls, de ne plus être là quand ils auront besoin de moi ' ou ' j'ai peur de souffrir terriblement et qu'un jour, on ne puisse plus me soulager '. Ou encore : ' j'ai peur de perdre mes cheveux à cause de la chimio ', ' j'ai peur que mon conjoint me laisse tomber en me sachant malade '…
Vous aurez des informations sur la douleur de cette personne et ces informations vont aussi l'aider, elle, à circonscrire ses difficultés.
Alors si cela vous semble un bon outil, prenez quelques minutes pour apprendre par cœur ces 5 points.

Quatrième point : une dernière question, ' qu'est-ce qui t'as permis de faire face ? '

Après avoir été au fond de la douleur, vous allez, avec cette question, aider cette personne à prendre conscience qu'elle a des ressources. Il peut s'agir de ressources intérieures ou d'aide extérieure, peu importe. Vous l'aidez à trouver un peu de lumière, de positif. Par exemple, dans le cas précédent de l'annonce d'une maladie grave, la réponse peut être : ' je sais que je vais être suivi par une excellente équipe en ce domaine ' ; ou bien : ' j'ai la chance d'avoir une famille qui sera toujours là pour me soutenir ' ; ou encore : ' je suis un battant et je sais que je vais tout faire pour m'en sortir comme je l'ai déjà fait en d'autres domaines '…

Cinquième point : il ne s'agit plus d'une question à poser, mais d'une attitude à avoir, l'empathie.

Montrez à l'autre que vous êtes touché par son histoire, exprimez à votre tour votre émotion. Quelques mots simples suffisent souvent : ' cela doit être très difficile pour vous en ce moment ', ' cela me fait de la peine pour vous '.
Cette étape est essentielle car sans elle, vous agissez comme une sorte de détective qui chercherait à enquêter sur les difficultés de cette personne. Ici, vous montrez que vous êtes à ses côtés, sans chercher à résoudre quelque chose, mais simplement être là. Et ne plus se sentir seul est très important quand on vit un moment difficile, c'est un soutien immense.
En conclusion : vous pouvez, en quelques minutes, aidersoutenir quelqu'un en période de difficulté, qu'il s'agisse d'un proche ou d'une vague connaissance, d'un adulte ou d'un enfant. Le fait d'avoir un canevas à suivre est merveilleux, car très souvent, on se sent plutôt gêné et/ou paralysé sans oser rien dire et en se demandant comment se sortir de cette situation sans rajouter à la souffrance de l'autre. Un outil pour savoir comment se comporter est donc extrêmement précieux.

www.e-sante.fr

Mise à jour le Lundi, 01 Février 2010 14:24

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir